Etat d’urgence

5 Juin

Une seconde alerte est arrivée ce midi par voie électronique depuis le fin fond de la péninsule ibérique :

« Bah alors Bistroman, t’es toujours vivant ? ». 

C’est que depuis plusieurs mois, la productivité de la SA Vent d’Angers s’est réduite à une peau de chagrin (à peine deux articles par mois). Nous sommes bientôt le 06 juin et toujours rien ne débarque…

Cap Santé me harcèle pour effectuer un dépistage du cancer colorectal depuis qu’ils ont appris que j’avais atteint le stade fatidique du demi-siècle. J’ignore encore quelles couleurs on peut trouver dans mon rectal mais il paraît que c’est simple, rapide et à faire chez soi. Alors, pourquoi laisser traîner ?  

La vinyl fever m’a replongé dans une exploration méticuleuse des années 70. Je découvre avec stupeur que de nombreux zazous, beatnicks ou hippies ont encore échappé au ratissage méthodique et sans pitié que j’exerce depuis l’adolescence.

Angers a perdu la finale de la Coupe de France en marquant pourtant le seul but de la rencontre et j‘ai le chien le plus stupide de la terre après Rantanplan.

Alors, comment voulez-vous que je m’en sorte ?

Arrivage exceptionnel

9 Mai

Demoiselles, damoiseaux, soeurs et frères de l’espace,

Le Hawkwind nouveau est arrivé !!!

Il ressemble comme deux gouttes d’acide aux précédents millésimes avec quelques petites différences que seuls les aficionados pourront déceler :

  • Un nouveau membre actif sévit sévèrement à la basse. Haz Wheaton serait le 44ème musicien à rejoindre l’équipage (depuis 48 ans de navigation en eaux profondes et troubles).
  • Richard Chadwick, 29 ans de service à la batterie, pousse maintenant régulièrement la chansonnette. Il s’applique à ce nouveau rôle contre-nature jusqu’à ce que le Boss/Capitaine, l’ancêtre fondateur vienne le déconcentrer à 6:36.

Mais comment voulez-vous bosser dans des conditions pareilles ?

Devinette

2 Mai

Qu’a dit le premier GI en posant le pied sur la plage d’Utah Beach le 06 juin 1944 ?

Le retour de l’arbre aux serpents

30 Avr

Une oeuvre incontournable du circuit touristique de notre ville avait disparu depuis quelques années. Elle nous revient toute neuve et étincelante, comme à ses premiers jours.

Lorsque vous passerez à Angers, traversez l’entrée du musée des Beaux-Arts et ressortez par la cour intérieure dominant le jardin du même nom. A l’occasion, vous pouvez visiter le musée mais cela nécessite un peu de temps et d’argent. La statue de Niki de Saint Phalle est accessible gracieusement à tout public durant les heures ouvrables du musée et du jardin.

S’il vous reste quelques minutes de temps additionnel, rendez-vous devant l’entrée du château (à deux pas) et découvrez notre promenade du Bout du Monde fraîchement restaurée, totalement piétonne et végétalisée.

 

Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour amuser les gosses ?

22 Avr