Une histoire à dormir debout

6 Avr

Avec tout ce qui se passe depuis le début de l’année, on ne sait plus par où commencer la révolte. Entre le coupable qui échappe à son procès en se suicidant dans la prison, les individus douteux à qui on a attribué la légion d’honneur, ceux qui ont planqué leurs sous à Panama pour échapper au fisc, les agriculteurs en faillite, le retour de Notre Dame des Landes et son référendum, la loi Travail, les intermittents du spectacle, les collégiens qui se font matraquer, les extrémistes qui font péter des bombes sans prévenir, les réfugiés qu’on ne sait plus où entasser… Ca part dans tous les sens et c’est vraiment le bazar. Avec Charlie, au moins, on savait pourquoi les gens défilaient. Il s’agissait de défendre la démocratie et la liberté d’expression. Là, il y a tellement de causes probables et de dérives annoncées, qu’on ne sait plus qui essaie de tirer les marrons du feu ni qui sont les potentielles victimes…

Nuit debout

Afin de brouiller encore plus les pistes, un mystérieux mouvement nommé « convergence-des-luttes.org » organise une « Nuit Debout, on ne rentre pas chez nous » jeudi soir sur la plus célèbre place de notre ville avec les justificatifs suivants :

« A la convergence des luttes sociales et écologistes puis de la mobilisation étudiante, notre mobilisation vise d’abord à rassembler et à libérer une parole citoyenne inaudible dans les cadres étriqués de la représentation politique traditionnelle.
Pour passer du clavier au pavé, nous avons décidé d’occuper pacifiquement des places publiques..
. ».

Bon… quand on aura rassemblé tous les mécontents sur la Grand Place et qu’ils auront exprimé leur colère (ou leur indignation), après, qu’est-ce qu’on fait ? On rentre à la maison pour manger une tranche de jambon, un morceau de fromage et boire un coup de rouge pour fêter ça ?

Publicités

9 Réponses to “Une histoire à dormir debout”

  1. Fillette 6 avril 2016 à 14:12 #

    on défile pour tout ! je vais bientôt défiler pour les travaux de la maison qui ne sont pas finis, pour la poussière de platre et ciment qui est à tous les étages, dedans, dehors, dessous … yen a partout … il manque un gros joint à la salle de bain … et dans la cuisine … la crédence attend qu’on la pose … ah vive les déménagements ! poil aux dents ! Bises

    J'aime

  2. petypon 6 avril 2016 à 15:20 #

    Ouais c’est pas faux. Je pars un peu vite moi. Je vais p’tet participer à un truc sans m’être vraiment beaucoup renseigné au préalable. Merci.
    Ah, sinon, le juriste d’Etat de droit que je suis te dit que :  » le coupable qui échappe à son procès « , c’est pas possible. On n’est coupable, ou innocent, qu’après un procès, et non avant. C’est la fameuse  » présomption d’innocence  » qui s’applique, même aux « présumés » crapules et salauds. Me dis pas que tu es comme Sarko qui avait dit « on arrêté les coupables  » ?

    Aimé par 2 people

  3. Sylvie... 6 avril 2016 à 17:59 #

    Je crois que oui… Il suffisait de dire je sors le chien…

    J'aime

  4. burntoast4460 6 avril 2016 à 18:28 #

    Le pire c’est que les « Nuit Debout » se prennent très au sérieux, et nous alignent platitudes et lieux communs urbi et orbi. Quand on voit ceux restent au milieu de la nuit place de la République, c’est assez triste au fond.

    J'aime

  5. Leodamgan 6 avril 2016 à 19:16 #

    De insomniaques ou des somnambules qui cherchent des justifications à leurs déambulations?

    J'aime

  6. mimi pinson 10 avril 2016 à 15:56 #

    on aurait pu plaider la cause des culs-de-jatte aussi mais difficile de rester debout…..

    J'aime

  7. ◘ẅ◘ 10 avril 2016 à 17:51 #

    Le beaujolais nouveau, c’est en novembre, msieurs dames !

    J'aime

  8. Coloquinte 20 avril 2016 à 08:09 #

    D’toute façon, c’est suffisamment le foutoir côté décisions gouvernementales pour manifester en permanence. Avant, c’était plus ou moins discret. Maintenant, chacun y va de sa petite loi qui fait plaisir aux copains, sans aucun complexe. Et, comme dit ma petite sœur, si tu ne dis rien c’est que tu es d’accord.
    Bon, moi je ne suis plus étudiante depuis bien longtemps, donc je reste assise : j’ai sorti la moto ce weekend avec quelques potes…

    J'aime

  9. Association Bien Etre 22 mai 2016 à 20:51 #

    Eh beh !!! Le monde n’est pas prêt de changer avec tous ces gens qui restent assis 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :