Une matinée riche en émotion

3 Sep

Il y a deux semaines, à mon retour de vacances, j’apprenais officiellement que l’activité dans laquelle j’exerce mes nobles fonctions allait être mise en vente. Ce matin, la Direction informait le personnel qu’une autre branche plus importante de la société allait être cédée (ce qui ruine les maigres espoirs de reclassements en interne).

En fin de matinée, la Chef me contacte pour connaître rapidement mes besoins en formation 2016, me suggérant le module « Développement professionnel – Apprendre à relativiser – Prendre du recul ». Mais entre-temps, une déléguée HSE était passée nous distribuer des cartes plastifiées intitulées « PROGRAMME D’ASSISTANCE AUX EMPLOYES », avec un numéro vert disponible 24/24 et 7/7 :

  • Problèmes familiaux, personnels, gestion d’argent
  • Retour au travail, Maladie
  • Responsabilités professionnelles
  • Gestion du changement
  • Gestion des conflits
  • Gestion de la quantité de travail.

Il manque tout de même « Chance aux jeux, réussite aux examens, retour de l’être aimé, d’envoûtements, impuissance sexuelle – Travail rapide, sérieux et efficace – Résultats garantis ».

Suis-je correctement accompagné pour survivre à cette épreuve ?

Marabouts & sorciers 001

Publicités

17 Réponses to “Une matinée riche en émotion”

  1. Biche 3 septembre 2015 à 19:39 #

    Je n’ai pas tout compris. Ils ne te vendent pas en même temps que leurs activités ? Ils vous reclassent ? Est ce que tu vas forcément perdre ton emploi et dans combien de temps ?
    Une solution serait de devenir père au foyer en faisant travailler madame à l’extérieur. Pour se laisser du temps. L’option apprendre à relativiser semble appropriée même si on le vit mal. Je crois que rien n’arrive par hasard, tout ce qui nous arrive nous mène exactement là où nous devons aller… Le seul licenciement que j’ai subi à entraîné une multitude de décisions, de choix de vie. Merci au connard qui m’a virée ! Je ne pouvais pas « l’encadrer » d’ailleurs ! Aucun regret, vraiment aucun, c’est ce qui pouvait m’arriver de mieux à ce moment là, mais ça on ne le sait pas lorsque cela se produit…
    Allez, on t’accompagne dans ces changements de vie.
    Ca tangue pas mal en ce moment ; des sables mouvants… Même pas peur !

    J'aime

    • bistroman 4 septembre 2015 à 00:00 #

      Je n’en sais rien du tout. Tout dépendra de l’acquéreur. Un fond de pension américain, un concurrent qui cherche à nous éliminer… Dans les deux cas, ça craint.

      J'aime

      • Biche 4 septembre 2015 à 10:47 #

        J’avais oublié, j’avais subit un autre licenciement (économique celui ci) avant celui dont je parlais précédemment. Apparemment je n’en garde pas de séquelles graves puisque j’avais oublié.
        C’était dans une petite PME et le patron avait installé des serpents inoffensifs dans un vivarium (ça n’avait rien à voir avec l’activité de la sté). Ils étaient énormes, au moins un mètre de long et 3 à 4 cm de diamètre. La nuit ils s’échappaient de leur vivarium et l’un d’eux allait se cacher sous le bureau d’une employée modèle mesquine et jalouse ! Elle me détestait ! Tous les matins elle était debout sur sa chaise en train de hurler de peur !!! Alors il venait récupérer la bête ! Gravement surréaliste mais véridique pourtant ! Elle n’avait vraiment pas de chance, car il lui avait collé comme vis à vis de bureau une autre fille qui sentait la transpiration en permanence ! Elles étaient en conflit ! « Pourtant je me lave ! » disait l’autre ! Bref, que de bons souvenirs ! 🙂
        Aucun regret d’avoir été obligée de quitter cette boîte non plus !
        J’avais oublié, le patron élevait aussi des rats et souris dans le sous sol pour nourrir les serpents ! Édifiant ! 🙂
        Soyons positif, nous sommes capables de supporter beaucoup de choses ! 🙂
        Il ne m’a jamais payé les 2 derniers mois de travail il me semble.

        J'aime

  2. Leodamgan 3 septembre 2015 à 19:46 #

    Faut se recycler comme qualiticien : apprendre aux autres à « bien travailler », c’est cool… 😉

    J'aime

    • Leodamgan 3 septembre 2015 à 19:48 #

      Enfin… J’espère que ce n’est pas ce que vous faites déjà?
      En ce cas, effacez mes commentaires de mauvais goût que je regrette à peine tapés.

      J'aime

      • bistroman 3 septembre 2015 à 20:04 #

        Non, rassurez-vous. Ca finit par « ticien » mais je ne suis pas qualiticien. 🙂

        J'aime

      • Biche 4 septembre 2015 à 10:34 #

        Mdr ! MADAME MO GRANDE VOYANTE – MEDIUM -MAGNETISEUSE – DEVINEUSE (bon, je sais, ce n’est pas le moment de rire !)
        Chirurgien plasticien ?
        Mécanicien ?
        Pharmacien ?
        ??????????????????????????????????????

        J'aime

        • Leodamgan 4 septembre 2015 à 11:32 #

          Je n’ai pas envie de rire en fait, je me sens très maladroite, même…

          J'aime

          • bistroman 4 septembre 2015 à 16:48 #

            Allons, allons, je ne suis pas encore viré. On nous prépare psychologiquement. 😐

            J'aime

  3. ◘ẅ◘ 3 septembre 2015 à 22:21 #

    Difficile de faire de l’humour sur ce sujet, mais c’est encore ce qui marche le mieux.

    J'aime

  4. Marlaguette 4 septembre 2015 à 09:24 #

    :((

    J'aime

  5. burntoast4460 4 septembre 2015 à 13:21 #

    J’ai un copain qui travaillait dans la recherche chez Philips et qui a été vendu à une autre entreprise. Il a été gardé. Mais il a vécu des moments difficiles. J’espère franchement que ça va s’arranger.

    J'aime

  6. burntoast4460 4 septembre 2015 à 13:22 #

    (C’est tout le secteur recherche qui a été vendu).

    J'aime

  7. burntoast4460 4 septembre 2015 à 13:23 #

    Bistroman ne peut être que rockticien et rien d’autre.

    Aimé par 1 personne

  8. Sylvie... 4 septembre 2015 à 18:32 #

    Tout compte fait, il semble bien que la voyance, cette bonne vieille voyance, ne puisse être égalée par la formation pro ou les ressources humaines – qui pourtant s’y essaient.
    Bon trêve de plaisanteries, serrer les coudes, serrer les miches et garder la tête froide est la seule option.

    J'aime

  9. Coloquinte 7 septembre 2015 à 08:18 #

    Relativiser oui, surtout quand on n’a pas ou trop peu d’informations.

    Tiens, en passant, mon ex-mari a vu sa boite se faire racheter 5 fois et ça n’a rien changé à son poste. Au 6e rachat qui a vu, cette fois, un gros nettoyage par le vide, il a rejoint une grosse entreprise… qui récupérait les virés (et leur expérience du terrain).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :