Avoir vu le loup

21 Août

Selon Wiktionnaire, le dictionnaire libre :

  1. Avoir perdu son innocence en s’abîmant dans les voluptueux plaisirs de la chair hors des liens du mariage, en parlant d’une fille.
  2. Avoir parcouru le monde pour s’y aguerrir, s’y expérimenter, en parlant d’un homme.
  3. Être resté muet, en parlant d’une personne étonnée.

Commentaires personnels :

Nous constatons que pour une fille ou pour un homme, le loup n’avait pas du tout la même signification au XVIIIe siècle (origine de cette expression). Fort heureusement, aujourd’hui les femmes et les hommes sont parfaitement égaux, sauf pour les salaires ou dans quelques pays encore récalcitrants. Mais nous n’allons pas chipoter pour 20% de revenus en moins… La 3ème définition pose toutefois question. Une fille étonnée restera-t-elle muette en voyant le loup ? On imagine mal une femme se taire, surtout en de telles circonstances…

Pour en revenir au sujet qui nous intéresse tous (hommes, femmes, filles ou canidés), qui a vraiment vu le loup ?

Loup

Publicités

8 Réponses to “Avoir vu le loup”

  1. Leodamgan 21 août 2015 à 18:42 #

    En vrai? Au zoo, peut-être. Et encore c’est pas sûr.

    J'aime

  2. Biche 21 août 2015 à 19:01 #

    Ah oui ! Il faut zoomer et on voit bien sa tête ! 🙂 Et utiliser ses hémisphères cérébraux un peu différemment probablement pour le percevoir…

    J'aime

  3. burntoast4460 21 août 2015 à 19:26 #

    En général ce sont les latino-américains qui voient des visages dans le béton, en général celui de la Vierge.

    J'aime

  4. ◘ẅ◘ 22 août 2015 à 14:08 #

    Effectivement. Il faudra que je regarde plus souvent sous les ponts…

    J'aime

  5. Biche 23 août 2015 à 11:10 #

    C’est vrai que l’on peut se demander ce qu’il fait là ce loup… sous le pont de Noirmoutiers…:)

    Méthode pour « désangoisser » les chiens (et autres !) qui ont peur des loups :

    Ce vétérinaire comportementaliste (Claude Béata) est lui aussi que les chiens peuvent avoir le sens de l’humour, et que ceux qui souffrent d’un « trouble anxieux » en sont précisément dépourvus. 
    « Quand je dis aux propriétaires assis devant moi : le problème de votre chien, c’est qu’il n’a pas le sens de l’humour, leur réponse est souvent une énorme interrogation dans le regard !, sourit-il. Mais ce praticien n’en démord pas : l’humour, capacité à décaler une situation, à la regarder sous un angle différent qui lui donne une autre couleur, n’est pas réservé à l’humain. Et il ne se prive pas de l’utiliser.
    A ceux qui m’emmènent un chien trop anxieux, je dis souvent qu’on va essayer de lui redonner un peu le sens de l’humour, précise Claude Béata. Je leur conseille de l’embêter un peu, de le taquiner. Par exemple, s’il a peur de tout, qu’il aboie dès qu’il voit un inconnu, je leur suggère de s’habiller avec de grandes capelines et de mettre un masque, puis de l’ôter dès que l’animal aboie… Petit à petit, celui-ci acquerra ainsi plus de plasticité face à l’étrangeté.

    Ouh !:)

    (Extrait de vice et vertus des animaux – Le sens de l’humour – Culture et idées – Le Monde du 22/08/2015)

    J'aime

  6. ptb41 23 août 2015 à 22:52 #

    J’ai vu le loup sous le pont et en vrai j’ai même caressé le bout du museau d’un vrai loup , c’était au refuge de  » la ferme des oliviers » . 😀

    J'aime

    • Biche 24 août 2015 à 10:05 #

      Toi, tu n’as pas peur ptb ! 🙂
      Dans cet article, nous apprenons aussi qu’une guenon chimpanzé dénommée Tara, a pris une habitude déplorable. Lorsqu’elle déniche un rat mort dans un coin, elle le dépose discrètement sur le dos ou la tête d’une guenon endormie qui dès qu’elle se réveille en sursaut hurle et se secoue frénétiquement pour se débarrasser de cette saleté. Alors Tara récupère prestement son rat et se dirige vers sa prochaine cible. Il est dit dans l’article qu’il est fort probable que ce comique à répétition la mette en joie, fusse une joie mauvaise.
      Il y est question aussi d’un perroquet qui dit « Coco cochon » lorsque l’on nettoie sa cage, « Un peu de silence s’il vous plait » le jour où il y a eu des travaux dans la maison puis « Je suis fier d’être wallon » le jour où il y avait des invités flamants à la maison. Il paraîtrait que ce serait une espèce assez exhibitionniste et autocentrée…

      J'aime

  7. Coloquinte 30 août 2015 à 16:11 #

    Bon, ben moi, j’y vois seulement une girafe.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :