Interlude culturel

27 Août

Après le succès incontestable de ma récolte de salades, puis l’abondance de ma production de pommes de terre, je me lance en toute confiance dans l’élevage intensif de tomates.

DSCN1963

On me soufflera peut-être que ça n’est plus du tout le moment et que cette nouvelle expérience est vouée à l’échec… Mais ma bonne dame, il faut évoluer avec son temps. Y’a plus de saisons !

Publicités

12 Réponses to “Interlude culturel”

  1. rosamere 27 août 2014 à 20:49 #

    Est-ce que ce n’est pas un peu tard dans la saison pour se mettre à « l’élevage » de tomates ?

    J'aime

  2. Tuxnux 27 août 2014 à 21:03 #

    La production à contre saison c’est pour sûr, un devenir d’avenir: tu aimes l’entreprise…..

    J'aime

  3. Leodamgan 27 août 2014 à 21:35 #

    Et qui sait?
    Un bel été indien?… Elles échapperont alors au mildiou.
    Moi, après ce mois d’août pourri, je fais comme tous les gens de ma région qui ont planté des tomates au bon moment : j’arrache les plants malades… 😦

    J'aime

    • Amaya 28 août 2014 à 14:47 #

      Sûr. L’été indien est avec toi ; j’ai pensé la même chose .

      J'aime

  4. ptb41 27 août 2014 à 23:28 #

    Pourquoi pas , mais il faudra envisager de mettre une serre au-dessus de tes plants quand arriveront les frimas . 😉

    J'aime

  5. candide57 28 août 2014 à 05:29 #

    et n’oublie pas.. plus elles sont moches, plus elles sont bonnes!!! 🙂

    J'aime

  6. mojojoj1 28 août 2014 à 09:09 #

    « Mange des tomates mon amour
    Mange des tomates nuit et jour
    Ça donne bonne mine
    C’est plein de vitamines
    Vitamines A B C
    C’est bon pour la santé »

    Une chanson immortelle de Sidonie (1987)

    Il n’y a plus qu’à monter une serre autour du plan de tomates, et à implorer Cérès, déesse des saisons, car elle va être fâchée pour cette transgression..

    J'aime

  7. Biche 28 août 2014 à 12:40 #

    Ca me rappelle un roman de Didier Van Cauwelaert dans lequel un certain chaman avait été envoyé en Europe pour uniquement surveiller la croissance d’un genre de lichen dans un bocal… C’était sa mission, son travail ! Ca m’avait bien plu ce métier ! 🙂
    Mais je ne suis plus très sûre de ces souvenirs ; je transforme peut-être ! 🙂
    Je suis incapable pour l’instant de retrouver le titre du livre.

    J'aime

  8. bleuemarie 28 août 2014 à 19:41 #

    qui ne risque rien n’a rien…………bon OK, un peu moralisateur, …mais optimiste

    J'aime

  9. Biancat 30 août 2014 à 10:06 #

    Si on se réfère à la magnifique arrière-saison de l’an passé, je crois en tes tomates de septembre 🙂

    J'aime

  10. ◘ẅ◘ 31 août 2014 à 17:42 #

    Qui ne craint rien…

    J'aime

  11. Château d'YS 1 septembre 2014 à 23:24 #

    J’adore les tomates de toutes les couleurs ! Je dis ça en passant… car je ne fais que passer ! 😦

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :