Fiche cuisine n° 5

27 Mai

Le Cactus au bleu Majorelle (recette facile).

DSCN1106

Pour trouver un Cactaceae digne de ce nom, il faut traverser des continents, franchir des montagnes (qui ne se rencontrent jamais), des détroits (pas forcément larges), parcourir des régions arides et semi-désertiques. Un bon cactus se reconnaît à sa peau verdâtre couverte d’épines ou d’aiguilles qui piquent. Tantôt fleuri, tantôt bien membré, il s’érige parfois de façon incontrôlée. Mieux vaut le contourner qu’essayer de l’affronter de face.

DSCN1105

Le bleu Majorelle ne pousse qu’en banlieue Nord de Marrakech. On peut difficilement s’en procurer en France, même dans les marchés les plus exotiques de nos grandes villes. Attention aux imitations ! L’épicier malveillant tentera de vous refiler un bleu d’Ecosse, un bleu « dit Mary » ou un bleu à lame.

Seul le bleu de Majorelle s’accommode parfaitement d’un bon cactus ou de n’importe quelle autre plante succulente.

DSCN1104

Aucune cuisson n’est nécessaire. Mélangez les deux ingrédients à votre guise et savourez.

Publicités

11 Réponses to “Fiche cuisine n° 5”

  1. ptb41 27 mai 2014 à 19:09 #

    je dévore des yeux ! 😉

    J'aime

  2. marlaguette 27 mai 2014 à 20:15 #

    Miam !

    J'aime

  3. Biche 27 mai 2014 à 20:27 #

    Je suis très étonnée de trouver un nouvel article sur ce blog aujourd’hui ; il y a foot pourtant ce soir !
    Dans l’idéal, je rêverai de me faire privatiser le jardin Majorelle pendant 3 jours… Avec un bon roman, du thé à la menthe ; observer les oiseaux s’abreuvant auprès des fontaines, écouter l’eau ruisseler… Des bougies à la nuit tombante… luxe calme et volupté !

    J'aime

    • bistroman 27 mai 2014 à 20:56 #

      Je file, j’ai foot ce soir…

      J'aime

      • Biche 27 mai 2014 à 22:55 #

        4-0 sait-on jamais ? S’ils continuent comme ça, vont-ils faire remonter la cote de notre Président ?

        J'aime

  4. Armelle 27 mai 2014 à 20:42 #

    Voici un article qui ne manque pas de piquants 😉

    J'aime

  5. Leodamgan 27 mai 2014 à 20:59 #

    Rhaaa… ce bleu… L’azur peut aller se recoucher!

    J'aime

  6. bleuemarie 27 mai 2014 à 23:17 #

    Tiens, toi aussi tu étais dans les bleus ce soir!
    Prémonitoire non😉

    J'aime

  7. Ky@ la mouette 28 mai 2014 à 11:32 #

    Ah ce bleu ! moi qui suis native des Vosges (qui touchent la Meurthe et Moselle) je connais bien Majorelle … mais pas les cactus ! Bises

    J'aime

  8. Coloquinte 29 mai 2014 à 11:52 #

    Louis repose juste à côté de chez moi mais il n’y a pas une once de son bleu. Il n’y a rien d’ailleurs, une stèle toute banale, et c’est très décevant.
    En revanche, son jardin, quelques rues plus loin, est ouvert tous les jours. Biche pourrait y apporter son roman tout en observant les oiseaux s’abreuvant auprès des fontaines, écouter l’eau ruisseler… mais avec une petite laine hein (voire un parapluie), ce n’est pas Marrakech !

    J'aime

  9. mimi pinson 1 juin 2014 à 10:57 #

    avec un peu d’imagination c’est fou ce qu’on peut cuisiner d’incuisinable …..çà laisse pantois !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :