Cuisine et dépendance

18 Déc

Extraits d’un « Manuel scolaire d’économie domestique » pour les femmes édité en 1960 :

  • Faites en sorte que le souper soit prêt : préparez les choses à l’avance, le soir précédent s’il le faut, afin qu’un délicieux repas l’attende à son retour du travail. C’est une façon de lui faire savoir que vous avez pensé à lui et vous souciez de ses besoins. La plupart des hommes ont faim lorsqu’ils rentrent à la maison et la perspective d’un bon repas fait partie de la nécessaire chaleur d’un accueil.
  • Soyez prête : prenez 15 minutes pour vous reposer afin d’être détendue lorsqu’il rentre. Retouchez votre maquillage, mettez un ruban dans vos cheveux et soyez fraiche et avenante. Il a passé la journée en compagnie de gens surchargés de soucis et de travail. Soyez enjouée et un peu plus intéressante que ces derniers.
  • Rangez le désordre : faites un dernier tour des principales pièces de la maison juste avant que votre mari ne rentre. Rassemblez les livres scolaires, les jouets, les papiers, etc. et passez ensuite un coup de chiffon à poussière sur les tables.
  • Réduisez tous les bruits au minimum : au moment de son arrivée, éliminez tout bruit de machine à laver, séchoir à linge ou aspirateur. Essayez d’encourager les enfants à être calmes. Soyez heureuse de le voir. Accueillez-le avec un chaleureux sourire et montrez de la sincérité dans votre désir de lui plaire.
  • Ecoutez-le : il se peut que vous ayez une douzaine de choses importantes à lui dire, mais son arrivée à la maison n’est pas le moment opportun. Laissez-le parler d’abord, souvenez-vous que ses sujets de conversation sont plus importants que les votres.
  • Ne l’accueillez pas avec vos plaintes et vos problèmes : ne vous plaignez pas s’il est en retard à la maison pour le souper ou même s’il reste dehors toute la nuit. Considérez cela comme mineur, comparé à ce qu’il a pu endurer pendant la journée. Installez-le confortablement. Proposez-lui de se détendre dans une chaise confortable ou d’aller s’étendre dans la chambre à coucher. Préparez-lui une boisson fraiche ou chaude. Arrangez l’oreiller et proposez-lui d’enlever ses chaussures. Parlez d’une voix douce, apaisante et plaisante. Ne lui posez pas de questions sur ce qu’il a fait et ne remettez jamais en cause son jugement ou son intégrité. Souvenez-vous qu’il est le maitre du foyer et qu’en tant que tel, il exercera toujours sa volonté avec justice et honnêteté.
  • Lorsqu’il a fini de souper, débarassez vite la table et faites la vaisselle. Si votre mari se propose de vous aider, déclinez son offre car il risquerait de se sentir obligé de la répéter par la suite et après une longue journée de labeur, il n’a nul besoin de travail supplémentaire. Encouragez votre mari à se livrer à ses passe-temps favoris et à se consacrer à ses centres d’intérêt et montrez-vous intéressée sans toutefois donner l’impression d’empiéter sur son domaine. Si vous avez des petits passe-temps vous-même, faites en sorte de ne pas l’ennuyer en lui en parlant, car les centres d’intérêt des femmes sont souvent assez insignifiants comparés à ceux des hommes.
  • A la fin de la soirée, rangez la maison afin qu’elle soit prête pour le lendemain matin et pensez à préparer son petit-déjeuner à l’avance. Le petit-déjeuner de votre mari est essentiel s’il doit faire face au monde extérieur de manière positive. Une fois que vous vous êtes tous deux retirés dans la chambre à coucher, préparez-vous à vous mettre au lit aussi promptement que possible.
  • En ce qui concerne les relations intimes avec votre mari, il est important de vous rappeler vos voeux de mariage et en particulier votre obligation de lui obéir. S’il estime qu’il a besoin de dormir immédiatement, qu’il en soit ainsi. En toute chose, soyez guidée par les désirs de votre mari et ne faites en aucune façon pression sur lui pour provoquer ou stimuler une relation intime.
  • Si votre mari suggère l’accouplement, acceptez alors avec humilité tout en gardant à l’esprit que le plaisir d’un homme est plus important que celui d’une femme. Lorsqu’il atteint l’orgasme, un petit gémissement de votre part l’encouragera et sera tout à fait suffisant pour indiquer toute forme de plaisir que vous ayez pu avoir.
  • Si votre mari suggère une des pratiques les moins courantes, montrez-vous obéissante et résignée, mais indiquez votre éventuel manque d’enthousiasme en gardant le silence. Il est probable que votre mari s’endormira alors rapidement.
  • Vous pouvez alors remonter le réveil afin d’être debout peut de temps avant lui le matin. Cela vous permettra de tenir sa tasse de thé du matin à sa disposition lorsqu’il se réveillera.
Publicités

20 Réponses to “Cuisine et dépendance”

  1. Laloullette 18 décembre 2005 à 21:01 #

    On pourrait penser que c’est tout droit sorti de la 4ème dimension. C’est pas possible ! les 60’s c’est pourtant pas si loin ! ça me fait penser à l’amérique profonde et puritaine, pas du tout à la France, c’est bizarre ?!

    J'aime

  2. chiffon 18 décembre 2005 à 22:02 #

    économie domestique ? mon c.. !!!manuel d’épouse esclave oui !vais t’en faire de l’économie moi tu vas voir !économie de mes sourires si j’ai la tete farcie !économie de ma résignation à quoi que ce soit ! et puis quoi encore ?économie du souper mijoté par mes soins… deja je fais les courses, c’est pas difficile de mettre un truc dans le four !économie de ma réserve quant aux problèmes "domestiques". S’il est fatigué de sa journée, il avait qu’à rentrer plus tot (oui oui c’etait possible!)Quand on se croise 5mn par soirée, faut aller droit à l’essentiel crois moi !fiou ! en forme la Brume quand on lui sort des foutaises du genre.Toujours en vacances G ?…Tu devrais changer de lectures…mdrrrr…. tssss… et le manuel pour les p’tits males ? est ce qu’on leur conseille de ne pas violer leur femme ? que faire l’amour ne s’apprend pas dans un film porno ? qu’un petit massage apres une longue double journée serait peut etre le bienvenu? qu’un petit coup d’oeil sur les leçons du bambin n’est pas l’apanage des épouses ? que la cuisine est encore plus savoureuse quand c’est eux qui cuisinent ? que peut-etre leur femme a des choses importantes et interessantes a dire ? et qu’une femme n’est ni un objet "domestique", ni une potiche ni un punching ball !sur ces bons conseils….bonne nuit bistro man

    J'aime

  3. Hugo 19 décembre 2005 à 04:11 #

    Avant, c’était mieux.

    J'aime

  4. chiffon 19 décembre 2005 à 09:18 #

    Mais très cher Monsieur Man,Qui a dit que je vous répondais à vous en propre ?je réagissais au texte en général ! Mon Général !Et si on enseignait ceci à nos mères, on comprend pourquoi le féminisme !Comment que je lui aurais retourné son assiette de soupe sur la tête moi à l’époux ! d’ailleurs quand je me suis mariée, je me suis refusée à prononcer toute phrase du genre "je suis à toi, je t’obéirai etc…"Ah ! ça me rappelle un mariage auquel j’avais assisté… j’ai failli lyncher le pretre ! imagine qu’il disait (pour une fois que j’écoutais ça m’a réveillée d’un coup) "une femme qui sait se taire est un cadeau du ciel" ! oups !!!! tu vois si ça m’a marquée (COD placé avant, j’accorde!) 20 ans plus tard je m’en souviens encore…(au fait ! loin d’hiberner la Brume était simplement… débordée…)Au plaisir de lire une nouvelle leçon d’économie sauce désuete… ça me donne au moins l’opportunité de me faire monter l’adrénaline…

    J'aime

  5. reine 19 décembre 2005 à 23:18 #

    bah … je l’ai déjà lu et le vocabulaire me laisse penser que c’est un faux.

    J'aime

  6. lidwine 20 décembre 2005 à 16:58 #

    Quand je pense que maman m’a enseigné tout ça…. et que je m’en veux de ne pas etre une épouse parfaite… et on se demande pourquoi les psy font fortune!

    J'aime

  7. Max 21 décembre 2005 à 23:11 #

    P’tain c’est hallucinant je viens de lire cet article sur un bout de papier en arrivant chez mes parents ce soir. Je compais justement le chercher un de ces 4 sur le net et en copier des extraits sur mon blog ! Pour ce qui est de trouver l’article numérisé c’est chose faite, alors que je surfais innocemment en faisant mon blog sur un tout autre sujet ; et pour ce qui est d’en copier qq extraits justement je ferai ça plus tard ce n’est pas le propos du moment, mais c’est con que ce soit déjà fait ici chez toi…! Tant pis c’est tant mieux si les gens lisent ça c’est trop ouf pour le cacher !Bonne continuation

    J'aime

  8. Elen 23 décembre 2005 à 13:13 #

    big up à toutes ces femmes des années 60 qui ont dû subir ces âneries….

    J'aime

  9. Elodie 23 décembre 2005 à 14:14 #

    Non, moi je trouve ça tout à fait normal, on devrait revenir à ce bon bon vieu temps. C’est vrai, les passe-temps des mecs sont toujours beaucoup plus important que ceux des filles (se décrotter le nez, jouer à la playstation, se prendre des bitures…)

    J'aime

  10. futuremaman23 31 décembre 2005 à 15:19 #

    no comment

    J'aime

  11. anne 6 janvier 2006 à 23:19 #

    Ca me fait encore mieux apprécier le célibat ! :-)))

    J'aime

  12. futuremaman23 11 janvier 2006 à 10:32 #

    je suis contente que le lien te permette de te presenter aux elections..llolmoi je vote oui et pour toi ca c promis!!bisous et à bientot

    J'aime

  13. KARINA 15 janvier 2006 à 23:16 #

    il y a quand meme de bon conseils dans ton trucs je note, j’avais fais un billet pour garder l’homme de sa vie, mais c pas a ce point la quand meme! mais il y a quand meme bcp de truc vrai, merci je note

    J'aime

  14. RONAN 16 janvier 2006 à 20:33 #

    ahhhhhhhh lala nostalgie , quand tu nous tiens !!!lol

    J'aime

  15. Unknown 17 janvier 2006 à 21:07 #

    je ne sais pas ce que j’ai ressenti en lisant ces articles. Pardon le temps de l’esclavage de toute chose s’est périmé. Nous vivons une autre génération et il va falloir qu’on s’y adapte tous sinon les dégâts vont continuer. Bonne continuation.

    J'aime

  16. C. 13 mars 2006 à 07:10 #

    Ca me rappelle "le sourire de mona lisa". Je crois que le pire, là-dedans, c’est que le plaisir féminin soit occulté des rapports sexuels. Dommage ! ou même que torcher trois marmots et tenir une maison ne soir pas considéré comme du sport. Desperate housewifes, vous avez dit desperate ???

    J'aime

  17. nana 26 mars 2006 à 03:32 #

    Coucou … je viens de lire ton dernier billet ! j’ en ai les larmes aux yeux (lol)
    Très intéressant tes textes ! les deux pieds dans la réalité.
    Ne te précipite pas chez moi …. y’ a rien à voir, je suis une grande réveuse.
    Bonne journée aussi ensoleillée que possible. Monique (Nana)

    J'aime

  18. David 14 août 2006 à 12:03 #

    tres interresant ton petit texte sa a fait mal a mn petit coeur bisou
     

    J'aime

  19. Meli 2 novembre 2006 à 20:32 #

    Dans 20 ans ce texte sera d’actualité à nouveau. Un ptit changement devra être opéré cependant pour adhérer aux nouvelles moeurs :  tous les mots "homme" du texte seront remplacés par "femme" et vice versa ——-niark niark niark—————

    J'aime

  20. juliette 8 janvier 2012 à 15:46 #

    excellent ce billet 🙂 🙂
    je l’avais zappé, moi qui croyait avoir lu tout ton blog .
    t’es terrible quant tu t’y mets !!!
    je vais suivre ces consignes à la lettre :mrgreen:

    J’ai trouvé ce lien avec plein de vieilles pubs sexistes mais aussi d’affreuses racistes !
    http://www.topito.com/top-50-des-pubs-qui-feraient-scandale-aujourdhui

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :